AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

La beauté est un privilège qui n'est pas donné à tout le monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Aphrodite Lyana Palmer

avatar


“ ”

❀ MESSAGES : 141



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: La beauté est un privilège qui n'est pas donné à tout le monde Mer 30 Nov - 19:03

8h00

Début de journée difficile après avoir fait une nuit blanche jusqu'au petit matin. C'est ça la rançon de la gloire. Eh oui, j'avais encore flirté avec un jeune homme et l'histoire s'était terminée au pieu, comme la plupart de mes relations d'une nuit. Parfois ça va plus loin, mais ça dépasse rarement deux semaines. Ma plus longue relation a duré un mois, après quoi je me suis lassée du type en question. Je sors du lit tant bien que mal et file sous la douche sans tarder. Revenue dans ma chambre, je m'habille d'un jean et d'un pull moulant. Vu qu'il fait beau, ma tenue ne posera pas de problème. Un peu de maquillage et le tour est joué.

9h00

Je suis sortie de chez moi et je respire l'air frais. J'ai envie de me promener mais où aller ? Je réfléchis rapidement et je décide finalement d'aller faire un tour du côté des ruines avant de revenir dans la rue centrale et de faire les boutiques. La mode est mon deuxième pêché mignon, après la séduction. Ni une ni deux, je me dirige tranquillement vers les ruines, en espérant secrètement y croiser un jeune mâle qui pourrait être à mon goût. Il y a plus de deux semaines que je n'ai pas satisfait mon désir de luxure. Peut être la comblerais-je, cette fois ci. Ce n'est pas la première fois que je batifole de ce côté là de la ville mais je n'ai jamais réussi à mener à bien la lourde tâche de coucher avec un homme sans manquer me faire prendre.

10h00.

Je suis enfin arrivée à destination. Il n'y a encore personne mais je sais que ça ne durera pas. Les amoureux de l'histoire apprécient venir ici, c'est presque devenu un lieu de culte. Je repère un rocher suffisamment solide et vais m'asseoir dessus, en attendant un hypothétique visiteur masculin. Je sais d'ores et déjà les coins tranquilles pour flirter en paix. Je décide d'accélérer le processus et envoie un message à Maël, le sommant de se rendre dans les ruines : une surprise l'attend.

10h30.

J'étouffe un bâillement : Maël n'est toujours pas arrivé. D'une, je n'ai pas toute la journée devant moi, d'autres prétendants m'attendent, et de deux, je n'aime pas être en position de faiblesse. Il ne faut pas trois heures pour venir jusqu'ici, tout de même. Je reste encore dix minutes et s'il ne s'est pas pointé d'ici là, je me casse. Un autre jeune homme attend mon appel. Je décide de lui fixer une heure de rendez-vous en attendant l'arrivée de Maël.


O. Maël Grant

avatar


“ Admin Chieuse Et Bavarde ”

❀ MESSAGES : 562



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La beauté est un privilège qui n'est pas donné à tout le monde Lun 5 Déc - 18:09

Brrr. Brrr. Brrrr. BORDEL ! J'attrape mon portable et le balance à travers la pièce. Chlung. Oups. Je regarde mon réveil : 10h00. Sérieux, les gens n'ont pas autre chose à faire que m'envoyer un sms à 10h00 ? Bon, d'accord, j'aurais pu éteindre mon portable. Mais normalement les gens respectent ma grasse matinée ! Je me lève telle une larve, et je vais chercher mon portable. Écran pété. Gééééénial. Un coup d’œil en direction du grand miroir sur pied m'indique que ma beauté matinale n'est plus à prouver. Il ne reste plus qu'à déchiffrer le texto, à travers toutes ses fêlures. Et merde, je vais devoir en racheter un. La flemme.

« De Lyana (tiens, pour une fois que je n'ai pas enregistré « Bombe sexuelle » pour une fille dans mes contacts. Et pourtant, elle est mieux que toute seule que j'ai pu me taper.) à 10h02 : Hello, ramène toi aux ruines, une petite surprise t'attends Wink »

Aaaah, la petite cochonne. Je la vois venir avec sa « surprise », comme si j'avais pas compris. Quoique 10h, c'est quand même vachement tôt. J'ai même pas fait mon jogging ! Aller tant pis, je vais faire une exception. Ce n'est pas comme si je rêve de ce moment depuis des lustres. Par contre : une douche s'impose. Pof pof, en dix minutes c'est fait. Je me regarde dans le miroir, inspecte ma barbe. Je joue l'option « barbe de deux jours exprès pas rasée qui donne un petit air sexy », ou je l'a fais en mode « peau parfaitement lisse du mec méga soigné qui donne un petit air classe »? J'hésite, j'hésite. Qu'est-ce qu'elle préfère la sirène ? Hmmm. Réflexion... on sera dans les ruines, quitte à être sale, autant que je ne sois pas rasé. Pour finaliser le look, je mets un T-Shirt large « effet sale » (je vous rassure, ce sont des imprimés, je n'ai pas volontairement cradé mon haut), et un bermuda. Des petites converses basses, et je suis paré. Ah non ! Eau de toilette. Me voilà fin prêt. Je chope les clés de la voiture sur le porte-clés, et dévale les escaliers. Je repère la voiture, rentre dedans et allume le contact. La cocotte démarre sur les chapeaux de roues, et deux minutes plus tard j'arrive aux ruines.

Je descends de ma bagnole, et marche tranquillement pour aller retrouver la belle Aphrodite. Je ne sais pas vraiment où elle est, mais peu importe, je vais bien finir par la trouver. Surtout : faire comme si je savais pertinemment où je vais, pour ne pas passer pour le boulet qui s'est perdu dans les ruines. Après quelques minutes de marche et toujours personne à l'horizon -je commence à croire qu'elle m'a foutue un monumental lapin- un petit « Hé ! » très féminin retentit. Serait-ce la douce voix de ma sirène préférée ? Je me retourne dans la direction de la voix : et, oui, c'est elle. Ahah ! À nous deux ma mignonne. Je m'avance plein d'assurance, et lui lance :

« Alors, cette surprise ? » accompagné d'un petit clin d’œil malicieux.

▬ ▬ ▬


I'll be waiting for you when you're ready to love me again, I put my hands up, I'll do everything different, I'll be better to you, I'll be waiting for you when you're ready to love me again, I put my hands up, I'll be somebody different, I'll be better to you. ♥️


merci à ma Warrior préférée pour la bannière ♥
Aphrodite Lyana Palmer

avatar


“ ”

❀ MESSAGES : 141



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La beauté est un privilège qui n'est pas donné à tout le monde Dim 11 Déc - 14:54

10h30.

Une ambiance pesante s'installait peu à peu, laissant Aphrodite de moins en moins rassurée intérieurement. Pourquoi diable ne se pressait-il pas? On ne fait pas attendre une sirène. La jeune femme jetait des regards fréquents en direction de la route. Lyana resserra son manteau sur elle, elle avait froid. Et ce maudit pyromancien qui prenait tout son temps. Il allait voir à qui il avait affaire, celui là.

10h40.

Après dix minutes d'attente, ce fut une Aphrodite complètement congelée par quarante minutes à rester dans le froid pour attendre un flemmard de la pire espèce qui perçut une sorte de bourdonnement. Le ronronnement familier d'une voiture se rapprocha rapidement et s'arrêta à quelques centaines de mètres de là. Une tête blonde en sortit et s'approcha de son "siège" improvisé. Agacée par ce manque de ponctualité, Aphrodite lança à Maël un "hé" très sec. Ce flemmard se retourna et s'avança dans sa direction en jouant les séducteurs.

« Alors, cette surprise ? »

Une surprise qu'il sera obligé d'attendre quarante minutes, pour l'avoir fait poireauté dans un froid glacial. La question de Maël fut accompagnée d'un petit clin d’œil malicieux. Il ne l'aurait pas comme ça. Bien que séductrice, elle était aussi impatiente. Aphrodite se leva et se planta devant Maël. Un léger sourire accompagna le regard et le prit par la main.

Viens, elle est un peu plus loin.

10h45.

Une fois arrivés devant la surprise, Aphrodite se rapprocha de Maël et l'invita à s'asseoir. Elle s'assit ensuite sur ses genoux et lui caressa la joue. Après quelques instants de tendresse, Aphrodite le regarda et l'embrassa. Elle avait envie de sexe, et alors ? Une sirène a bien le droit d'avoir quelques fantasmes. Elle n'y pouvait rien si elle était en manque de sexe et de tendresse. Le baiser se prolongea quelques instants avant qu'Aphrodite ne pose ses mains sur le torse de Maël et qu'elle pose sa tête sur son épaule.



O. Maël Grant

avatar


“ Admin Chieuse Et Bavarde ”

❀ MESSAGES : 562



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La beauté est un privilège qui n'est pas donné à tout le monde Dim 11 Déc - 16:50

Un peu en colère la demoiselle, mais ce genre de comportement m'excite encore plus. Continue poulette. Elle finit par me sourire, et me prend la main. Elle est toute glacée. Je la sers bien fort et frotte mon pouce contre le dos de sa main, pour la réchauffer. Je sais bien ce que c'est, cette surprise. Je la sens venir à plein nez. Et j'en rêve depuis, pfou, la dernière fois qu'on l'a fait, elle et moi. La dernière, et première par la même occasion. Ça avait été la meilleure de toutes celles avec qui j'avais fait l'amour, et je pèse mes mots. Malheureusement, pour elle je ne suis qu'un vulgaire joujou pour faire passer son temps et combler son envie sexuelle. Au départ, Lyana était ça aussi : un passe-temps, une conquête d'une nuit. Mais je m'étais rendue compte qu'elle était différente des autres. Elle n'était pas plus gentille ou moins « sirène » que les autres, au contraire ; mais elle était de loin la plus douce et la plus physiquement agréable.

5 minutes de marche plus tard, on s'arrête dans un endroit reculé, que je ne connaissais pas encore. Je fais un bref état des lieux : caillou, caillou, terre, caillou, et tout autour, des arbres. Je suis persuadé que personne ne peux nous voir. Si jamais elle décide vraiment de coucher ici, ça sera une grande première pour moi : je ne l'avais jamais fait dehors. Ce qui est assez étonnant en soi, quand on sait le nombre de fois que j'ai copuler au total.

« Ta surprise, c'est me montrer trois cailloux qui se court après ? » je plaisante.

J'ai à peine finie ma phrase, qu'Aphro m'indique un caillou de la tête, pour que je m'y assois. Je m'exécute, et écarte les bras pour qu'elle s'assoie sur mes genoux. Je la regarde dans les yeux, des yeux d'un bleu profond, des yeux dans lesquels on aime se plonger, mais où on n'est pas sur dans ressortir indemne. Elle me caresse la joue, et je lui souris, tendrement cette fois-ci. Cette fille est vraiment jolie. Je passe ma main dans ses cheveux, et la laisse glisser le long de son omoplate, jusqu'au bas de son dos. Je laisse ma main là, et caresse Lyana doucement. Je la regarde toujours, et elle m'embrasse. J'avais oublié le goût de ses lèvres, et je suis heureux de le retrouver. Sucré. Mais en même temps amer. Et c'est cette amertume qui me donne envie de la manger toute entière, de l'attirer à moi encore plus, et... de lui faire l'amour comme un fou. Elle met fin au baiser, et pose sa tête sur mon épaule. Je l'entoure de mes deux bras, et la serre fort, pour lui montrer que je ne veux pas qu'elle parte. Je penche ma tête, et l'embrasse dans le coup, sur l'oreille, dans le coup à nouveau, dans ses cheveux. Ils sentent merveilleusement bon. J’enfouis ma tête dedans, et respire -pas trop bruyamment non plus- l'odeur de sa chevelure. Je glisse mes mains un peu plus bas, et presse les fesses de la sirène, tout doucement. Je redresse ma tête, et regarde devant moi, au loin. Je rêve de ce moment depuis longtemps, j'y pense chaque jour, et maintenant que j'y suis, avec elle, je n'en est plus tellement envie. Je ne suis plus aussi exciter à l'idée de coucher avec Lyana, là, dans ce petit coin de forêt, car je sais que ça ne voudrait pas dire la même chose pour elle que pour moi. Je n'ai pas de sentiments pour elle, loin de là... mais j'aimerais tout de même que le peu de chose qu'il y a entre nous soit « spécial », sorte un peu de ma routine sexuelle. Je prends la jeune femme par les épaules, et la pousse en arrière de façon à ce qu'elle me voit. Je la regarde dans les yeux, d'un air des plus sérieux.

« Écoute, je n'aurais jamais pensé dire ça un jour, mais... là je peux pas. Je détourne mon regard et fixe un arbre, à 10 mètres de là, et continue : Je sais bien que je te chauffe depuis belle lurette, mais là j'ai pas envie, ça vient pas. »

J'aurais bien aimé lui dire la vraie raison, mais, oh ! Je ne vais pas passer pour le sentimental, il manquerait plus que ça.

▬ ▬ ▬


I'll be waiting for you when you're ready to love me again, I put my hands up, I'll do everything different, I'll be better to you, I'll be waiting for you when you're ready to love me again, I put my hands up, I'll be somebody different, I'll be better to you. ♥️


merci à ma Warrior préférée pour la bannière ♥
Aphrodite Lyana Palmer

avatar


“ ”

❀ MESSAGES : 141



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La beauté est un privilège qui n'est pas donné à tout le monde Dim 11 Déc - 18:25

10h40.

Aphrodite et Maël étaient assis sur un gros rocher depuis dix bonnes minutes en s'embrassant à qui mieux mieux. La jeune femme restait dans cette posture pour profiter du moment. Lyana adorait la peau de Maël : la jeune femme la trouvait très douce ces derniers temps. Même si elle ne l'avouerait probablement jamais, elle adorait retrouver le pyromancien et être avec lui. Elle avait un cœur, malgré toutes les rumeurs, et savoir qu'on lui attribuait une étiquette de garce finie la blessait.

10h50.

Le baiser a pris fin. Aphrodite a senti les mains de Maël se plonger dans sa longue chevelure et ses doigts descendre délicatement jusqu'à ses fesses pour finalement les presser. Le pyromancien entoura Lyana de ses bras et l'embrassa dans le cou, sur l'oreille, sur ses cheveux. Il semblerait qu'il n'ait pas envie qu'Aphrodite parte. Mael repoussa Aphrodite légèrement en arrière, de manière à ce qu'elle puisse le voir et prit la parole, avec un sérieux qu'elle ne lui connaissait pas.

«Écoute, je n'aurais jamais pensé dire ça un jour, mais... là je peux pas. Je sais bien que je te chauffe depuis belle lurette, mais là j'ai pas envie, ça vient pas. »

10h58.

La stupeur a laissé Aphrodite bouche bée. On peut dire qu'elle ne s'y attendait pas du tout. Après quelques minutes à imiter le poisson rouge, Lyana referma sa bouche et déglutit péniblement. Que pouvait-elle répondre à ça ? Aphrodite prit sans réfléchir les mains de Maël dans les siennes et resta immobile.

On n'a qu'à aller se promener, au pire.

Ce fut la seule réponse qui parvint au cerveau de la sirène. Elle n'aimait pas la réputation qui lui collait à la peau et elle appréciait inconsciemment trainer avec le pyromancien. Elle se leva en gardant ses mains dans les siennes. Aphrodite baissa le regard vers son compagnon, un peu intimidée. Jusqu'ici, elle avait toujours tenu les rênes : savoir qu'elle laissait faire les choses lui donnait l'impression d'être mentalement nue.



O. Maël Grant

avatar


“ Admin Chieuse Et Bavarde ”

❀ MESSAGES : 562



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La beauté est un privilège qui n'est pas donné à tout le monde Dim 11 Déc - 20:42

Aphrodite est surprise. Le contraire m'aurait étonné ; personnellement, si une fille me dit un jour qu'elle ne veut plus coucher avec moi, je serais aussi choquée que la sirène l'est maintenant. Au bout d'un certain temps, elle ferme la bouche et me prend les deux mains. Elles se sont réchauffées.

« Oui, je préfère qu'on se balade un peu. » Je lui réponds affectueusement.

Elle se lève, et je me lève à mon tour. Je lui frotte les mains, la regarde dans les yeux, puis lui lâche sa main gauche. Je garde l'autre dans ma main, et commence à marcher. Je ne me préoccupe pas de savoir où on va, je marche c'est tout. Je donne un coup de pied dans une petite pierre, regarde discrètement la jeune femme, puis je fixe mes pieds. Je presse doucement la paume de Lyana. Je sais que l'occasion lui faire l'amour ne se représentera peut-être jamais, mais je ne regrette pas d'avoir refusé. Je m'en serais voulu d'avoir simplement coucher avec elle, puis « salut à la prochaine. », car c'est ce qu'il se serait passé. Après moi, elle serait allée retrouver un autre gars, et elle aurait recommencé. Là, je suis sur qu'Aphrodite n'ira pas retrouver un autre « jouet », puisqu'elle est avec moi. Hé... mais. Serais-je un poil jaloux ? Mon dieu, je n'espère pas. Jaloux ? Moi ? Je crois que ça ne m'étais jamais arrivé. Ah si ! Mais je n'ai pas envie d'y penser.

« Bon alors, qu'est-ce que tu fais de tes journées, quand tu n'es pas en train de t'accoupler à droite à gauche ? »

Je ne voulais pas être méchant en disant ça, j'espère qu'elle ne le prend pas mal. J'ai simplement envie d'en savoir un peu plus sur elle, car c'est vrai, je ne connais presque rien de cette sirène.

Maël tourna la tête vers la jeune femme, et souris en attendant sa réponse. À les voir tous les deux, main dans la main, le garçon couvant du regard la fille, on pourrait croire qu'ils sont en couple. En réalité ils ne l'étaient pas, mais le pyromancien se surprit à penser qu'il aurait préféré que la fille qu'il doit épouser soit la demoiselle Palmer, et non cette mièvre Tullia. Le regard du jeune homme s'assombrit quand il pensa à sa promise, en se disant qu'il serait condamné à être avec elle le reste de sa vie. Même s'il n'en avait pas envie, il y serait obligé, du moins ses parents l'obligeaient. Ils lui avaient dit clairement « si tu refuses, tu retournes chez les humains », et Maël n'avait pas envie de retourner dans un monde qui lui rappelait tant de mauvais souvenirs. Bien qu'il adore la France, il n'aimait pas ce pays où son ancienne petite amie n'était plus. Et puis, il aime maîtriser ses pouvoirs, ce qu'il ne pourrait pas faire chez les humains, de crainte d'être remarqué. Certes, même marié il pourrait techniquement toujours coucher avec n'importe quelle fille, mais un homme marié est toujours moins attirant qu'un garçon libre et sauvage. Et puis, les rumeurs vont vite : avoir une réputation d'infidèle n'est jamais bien vu. Le pyromancien soupira, ferma les yeux quelques secondes, et les rouvrit, plein de désespoir.

▬ ▬ ▬


I'll be waiting for you when you're ready to love me again, I put my hands up, I'll do everything different, I'll be better to you, I'll be waiting for you when you're ready to love me again, I put my hands up, I'll be somebody different, I'll be better to you. ♥️


merci à ma Warrior préférée pour la bannière ♥


Dernière édition par O. Maël Grant le Dim 8 Jan - 13:21, édité 1 fois
Aphrodite Lyana Palmer

avatar


“ ”

❀ MESSAGES : 141



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La beauté est un privilège qui n'est pas donné à tout le monde Dim 8 Jan - 12:04

11h05.

Maël s'est levé à la suite d'Aphrodite. Il n'a pas lâché sa main mais elle s'en fiche. Lyana marche de manière automate. Ils marchent, c'est tout. Elle lève les yeux et un léger sourire apparait sur ses lèvres. Le temps se gâte de plus en plus, il risque de pleuvoir. Aphrodite n'y est pour rien cette fois. Elle continua d'avancer, la tête vide. Toute pensée a disparu de son esprit. Le silence est finalement rompu par Maël.

« Bon alors, qu'est-ce que tu fais de tes journées, quand tu n'es pas en train de t'accoupler à droite à gauche ? »

11h10.

La question du pyromancien l'a déstabilisée, blessée. Elle tourna le dos à Mael,s'éloigna de quelques pas puis s'immobilisa. Toujours le même type de remarques... Une larme goutta sur sa joue, puis une autre. La pluie tomba soudainement, les douchant tous les deux. Elle se retourna à moitié vers Mael.

Je lis, je me promène. Seule.

Aphrodite lui tourna de nouveau le dos et reprit sa marche, se souciant peu de savoir s'il la suivait ou non. Elle voulait panser ses plaies en silence, sans personne à ses côtés, comme elle le faisait depuis toujours. La solitude, encore la solitude ,toujours la solitude. Un cercle vicieux s'était créé et elle ne pouvait s'en prendre qu'à elle même. Elle n'alla pas bien loin, l'eau pluvieuse ayant transformé ses jambes en une queue de sirène bleutée.

11h20.

Après une dizaine de minutes seule, elle se résigna à appeler Maël. Elle avait besoin de son aide. Elle se sentit minable, inutile et fade. D'une voix faible et relativement triste, elle héla le pyromancien. Sa voix se brisa au troisième appel et elle baissa la tête, redoutant une inondation de larmes. Il ne fallait pas qu'elle craque, pas en public. Surtout pas.

O. Maël Grant

avatar


“ Admin Chieuse Et Bavarde ”

❀ MESSAGES : 562



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La beauté est un privilège qui n'est pas donné à tout le monde Dim 8 Jan - 13:42

Ma question l'a vexée. Aphrodite détache sa main de la mienne, me tourne le dos et marche dans la direction opposée à la mienne. Et merde. J'ai envie de l'appeler, de lui dire que je suis désolée, mais je ne le fais pas. Fuck, si elle se vexe pour si peu, c'est tant pis pour elle. Au fond, elle a juste les boules que je n'ai pas voulu coucher avec elle. Et puis, c'est vrai quoi, elle se tape tous les mecs possible et inimaginable, et après elle est vexée quand on lui fait remarquer ? Des larmes se mettent à couler sur ses joues. C'est la meilleure. Est-ce qu'elle tente de m'avoir pour les sentiments ? J'ouvre la bouche pour parler, quand elle répond à ma question « Je lis, je me promène. Seule. » Seule ? Vraiment ? « Et tu lis quoi ? » Je lui demande, mais Lyana est déjà repartie. Qu'est-ce que c'est lourd une sirène, franchement. Leurs sautes d'humeur, je n'en peux plus. Entre elle, Tullia, et Anémone, c'est bon quoi. Je n'ai pas envie de succomber à son caprice, et je ne le ferais pas : je ne suis pas comme ça. Aphrodite, je l'aime beaucoup. Vraiment. Je ne l'a connais pas encore très bien, mais... je sens qu'elle est différente. Lorsque nous avons dormis ensemble, je n'éprouvais pas le même désir qu'avec toutes mes autres « conquêtes ». Il n'était pas plus fort, ni plus faible, mais... différent. Mais ce n'est pas pour ça que je tomberais dans son piège acéré, mêlant attirance physique et apitoiement sentimental.

Je sens quelques gouttes d'eau. Je prévois déjà la scène : les gouttes vont se faire de plus en plus grosse, jusqu'à ce qu'il pleuve réellement. Et là, retour aux sources : Lyana sera sirène. Comment je vais faire, moi, un poisson sur le dos ? Non j'vous jure, une sirène ce n'est pas de tout repos.

Je n'ai pas suivi la jeune femme, ça ne sert à rien. J'étais retourné m'asseoir sur un bout de rocher, où je suis encore, attendant que quelque chose se passe. Quoi, je ne sais pas, mais quelque chose. Je n'aurais pas attendu longtemps, car voilà que j'entends mon prénom. Aphrodite. Je sais qu'elle a besoin de moi, et ça serait salaud de ne pas aller l'aider. Mais je l'a fait patienter un peu ; je ne suis pas son chien-chien, à sa disposition dès qu'elle claque des doigts. Quelques minutes plus tard, ou quelques secondes je ne sais pas vraiment – disons que je ne suis pas patient –, je me lève et vais à la recherche de la sirène. Ce n'est pas bien compliqué, je n'ai qu'à suivre le son de sa voix. En deux minutes, je la rejoins. « Eh oui, il ne fallait pas s'éloigner. » Je m'avance vers elle, et la porte dans mes bras. Elle est toute légère, ce n'est pas difficile de la transporter jusqu'à ma voiture. J'ouvre la portière, et la dépose sur la banquette. Je vais chercher un vieux drap dans mon coffre, que j'utilise habituellement pour protéger l'intérieur de la voiture lorsque je transporte des choses susceptibles de la salir. Le tissu n'est donc pas tout propre, mais c'est déjà. Je lui tend, et la laisse s'enrouler dedans. Comme ça, elle n'aura pas froid, et ne seras pas nue quand elle reprendra apparence humaine. Pour ma part, je m'installe sur mon siège conducteur, et ferme les yeux, attendant que Lyana décroche un mot.

▬ ▬ ▬


I'll be waiting for you when you're ready to love me again, I put my hands up, I'll do everything different, I'll be better to you, I'll be waiting for you when you're ready to love me again, I put my hands up, I'll be somebody different, I'll be better to you. ♥️


merci à ma Warrior préférée pour la bannière ♥
Aphrodite Lyana Palmer

avatar


“ ”

❀ MESSAGES : 141



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La beauté est un privilège qui n'est pas donné à tout le monde Mer 11 Jan - 19:06

11h20.

Il met du met à venir et ça l'arrange. Parce qu'Aphrodite ne veut pas qu'il la voit malheureuse et faible. Parce qu'elle a trop de fierté et qu'elle ne veut pas qu'il ait pitié d'elle. Elle laisse donc le temps s'écouler, limpide, tandis que la pluie vient camoufler son méfait. Deux minutes plus tard, elle entend ses pas. Il est là, juste derrière elle. Elle suppose qu'il ne veut pas se sentir comme un toutou qui arrive dès qu'on l'appelle et elle ne l'en blâme pas.

Aphrodite sent qu'elle s'éloigne du sol. Elle jette un coup d’œil par dessus son épaule et constate qu'elle ne s'est pas trompée. Maël l'a prise dans ses bras pour la ramener au sec. Geste prévenant, il a placé une couverture autour d'elle pour qu'elle n'ait pas froid et qu'elle ne soit pas nue quand elle redeviendrait humaine.

11h25.

La chaleur de la voiture a séché Aphrodite en deux minutes. La phrase de Maël retentit en boucle dans son esprit. « Eh oui, il ne fallait pas s'éloigner. ». Elle profite du fait que le pyromancien ait fermé les yeux pour s'habiller en quatrième vitesse. Elle se blottit de nouveau dans les couvertures et repense à la journée. Elle est contente de passer du temps avec Maël, même si elle le trouve parfois un peu trop impulsif. Elle se décide à combler le vide, avec toujours la même voix faiblarde et tristounette.

Désolée d' être partie comme ça...

Sa voix se brise alors qu'elle tente d'exprimer ses sentiments plus en profondeur. Rien. C'est le blocage complet. Les larmes recommencent à vouloir s'enfuir de leur prison bleutée. Une larme parvient à s'évader de ce monde conservateur. Une ribambelle de larmes suivent le mouvement et le ruisseau débarque sans crier gare. Fichue détresse. Il fallait bien que ça arrive. La voila coincée avec un Maël qui voudra connaitre tous les détails. La poisse. Si seulement elle pouvait voler loin d'ici, dans un monde où personne ne la retrouverait.

O. Maël Grant

avatar


“ Admin Chieuse Et Bavarde ”

❀ MESSAGES : 562



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La beauté est un privilège qui n'est pas donné à tout le monde Mer 11 Jan - 20:16

Aphrodite est « désolée d'être partie comme ça ». Je lui réponds, calmé : « Ecoute, c'est pas grave. Personnellement je m'en fous de te voir en mode sirène, mais c'est pour toi quoi. » J'ai l'impression qu'elle a envie de rajouter quelque chose, mais elle ne le fait pas. Je regarde brièvement dans le rétroviseur, elle a les yeux qui brillent, ou alors c'est de l'eau qui n'a pas encore tout à fait sécher. Je ferme les yeux, mais je suis interrompu trente secondes plus tard par un léger reniflement. Je me retourne, pour voir ses joues inondées de larmes. Bah. Qu'est-ce qu'elle a ? J'ouvre ma portière, et entre à nouveau dans la voiture, cette fois-ci à l'arrière. « Décale toi un peu, va. » je lui dis, et je la prends dans mes bras. Je ne sais pas vraiment comment réagir, je n'ai aucune idée de pourquoi elle pleure. Ce n'est certainement pas parce que je n'ai pas voulu conclure. Lyana aurait été en colère d'accord, mais triste non. Ses larmes ne s'arrêtent pas, je l'attire un peu plus, et lui fait poser sa tête sur mon épaule. « Aller Aphro, y a que les gros bébés qui pleurent » je lâche, de l'humour dans la voix. Je lui caresse le bras de ma main droite, pour la réconforter. « Ecoute Lyana, je ne sais pas du tout ce que tu as, et cela m'est complètement égal. Enfin je veux dire, je ne m'en fous pas, mais ça ne me vexe pas si tu ne m'en parles pas. Mais je pense que, tu vois, pour toi, c'est mieux d'en parler. Enfin je pense. Parce que là, tu pleures, et je sais pas pourquoi. Et si tu pleures autant, c'est forcément pour quelque chose. J'ai pleuré une fois dans ma vie comme ça, et c'était pour... enfin c'était pour un truc important. » J'ai failli lui parler de Rose, mais je ne pense pas que ce soit la peine, ça ne ferai certainement que la peiner encore plus. Je secoue le genou, comme les mamans font pour calmer leur enfant quand il pleure. Je ferme les yeux à nouveau, et je sens les sons s'apaiser, ma respiration se calmer. Morphée est sur le point de m'embarquer. Je secoue la tête ; il ne faut pas que je m'endorme maintenant. Je ne sais pas si c'est l'ambiance calfeutrée de la voiture, ou la pluie, ou si je suis réellement fatigué, mais je me sens sombrer à chaque battement de cils. J'appuie mes lèvres sur son crâne chevelu, écoutant le doux mais triste bruit de ses sanglots.

De loin, on aperçoit une voiture blanche, un peu cabossée, on remarque qu'elle a vécue. Tout d'abord, on s'étonne : on sait qu'elle appartient à Maël, et c'est ça qui est étonnant. Lui ? Avoir une vieille voiture ? On l'aurait plutôt imaginé avec une voiture de luxe, quelque chose dans le genre. Et puis on apprend à le connaître, et il nous raconte qu'il préfère sa « bonne bagnole », antique, fiable et fidèle. Et puis, elle a un certain charme dit-il. Il s'en est passé des choses dans cette auto, et pour rien au monde il la changerait. Elle regorge de souvenirs, d'odeurs, de sons, de sentiments. Ensuite, on remarque deux jeunes, sur la banquette arrière. Il y a Grant, et puis une jeune fille, une brune. On s'approche, et on découvre que c'est Aphrodite, une sirène. On fait alors le rapprochement. Pyromancien, sirène. Sexe ? Eh non, on s'approche un peu plus, et on voit que, pour une fois, P+S n'est pas égale à débauche. Le garçon tient dans ses bras une fille au visagé noyé de larmes. On se demande pourquoi elle pleure, mais elle à l'air si fragile que l'on n'ose pas lui poser la question. Et puis, Maël est là, il la réconforte, lui tient chaud, la câline, et on se dit qu'au côté d'un tel homme, rien ne peut arriver à cette sirène.

▬ ▬ ▬


I'll be waiting for you when you're ready to love me again, I put my hands up, I'll do everything different, I'll be better to you, I'll be waiting for you when you're ready to love me again, I put my hands up, I'll be somebody different, I'll be better to you. ♥️


merci à ma Warrior préférée pour la bannière ♥
Contenu sponsorisé



“ ”



MessageSujet: Re: La beauté est un privilège qui n'est pas donné à tout le monde

La beauté est un privilège qui n'est pas donné à tout le monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quatre peuples de légende :: Asgard :: Quartier Thyr :: Ruines-
Sauter vers: