AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Contexte Eternal Asgard ♦

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Tullia Judy Harper

avatar


“ Admin Rêveuse Et Déjantée ”

❀ MESSAGES : 540



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Contexte Eternal Asgard ♦ Mer 9 Nov - 12:10


Contexte Eternal Asgard


Il paraît que tout va bien? Ce n’est pas faux, ce n’est pas vrai non plus. Cette nouvelle ère ne connaît que la technologie, la guerre, l’argent. Les gens se pressent pour aller au travail, d’autres préfèrent faire le buzz en dévoilant un scoop à la TV, tout est bon pour vendre, tout est bon pour la notoriété. La génération d’Humains qui peuple notre Terre est corrompue par l’argent, le désir de pouvoir, de vengeance, tous s’aiment pour encore mieux se trahir, car qui est plus dangereux qu’un ami? Un confident, qui sait tout sur vous, ainsi que vos points faibles?

Mais loin de tout, de la guerre, de la pollution, mais aussi loin de la vie qui anime les rues, les villes de ce monde, il existe Gaïa, la Terre, Zeus, le Ciel, Poséidon, la Mer et Héphaïstos, le Feu. Ce sont avant tout des Dieux et Déesses Grecs qui sont, d’après les mythes, à l’origine de notre monde. Mais ces noms ont une autre signification, une signification qu’aucun Humain ne connaît. Ces noms représentent aussi quatre écoles. Différentes, inconnues, reculées… Elles hébergent les gens qui ne sont pas comme les autres, qui n’ont pas vu le jour suite à l’accouchement d’une mère, des gens qui, sans que les Humains ne soupçonnent leurs existences, sont là depuis la nuit des temps. Ils se cachent, car le monde d’aujourd’hui les rejette, ne croit plus en eux. Pourtant, Fées, Sirènes, Elfes et Pyromanciens sont toujours là et tentent de survivre. Car sans eux, il n’y aurait rien eu, et même si les Hommes d’aujourd’hui ne savent pas les remercier, chacun d’entre eux sait ce qu’il vaut, ils se suffisent à eux même. Ces gens mythiques se sont donc exilés sur une Terre inconnu du peuple des Hommes, et prospèrent à leur manière à Asgard, la ville où tout avait commencé, la première ville qui avait été bâtie sur Terre. A présent, plus personne ne sait où elle se trouve, et c’est tant mieux.

Ces êtres de légende ont en effet crée le monde que vous connaissez, car il y a des milliers d’années, avant que l’Homme ne voit le jour, leurs forces étaient sans égales. Ils n’urent donc aucun mal à créer montagnes, fleuves, volcans et vents. Mais avec le temps, au fur et à mesure que l’Humain s’imposait, au fur et à mesure qu’on les oubliait, ils reculaient, se faisant discrets, et ils ont perdu de leur puissance, et la génération actuelle a perdu ce savoir et la magie leur reste floue, limite inconnue... Les catastrophes naturelles comme les tsunamis, les tremblements de terre, les tornades ou les éruptions de volcans, ne sont que le fruit de cette baisse de puissance. En effet, les nouvelles générations d’Elfes, Sirènes, Fées et Pyromanciens ne savent plus contrôler leur magie, et le monde en perd son contrôle. La planète réagit, se sent abandonnée, et c’est là que vint l’idée à quatre êtres extraordinaires de créer quatre écoles à leur image. Ces écoles sont là pour permettre aux jeunes de retrouver leur force, leur magie, afin de sauver le monde de sa propre destruction.

▬ ▬ ▬


Merci à ma merveilleuse Co-Admin pour ma petite bannière personnalisée ♥♥


Dernière édition par Tullia Judy Harper le Sam 24 Déc - 9:33, édité 1 fois
Tullia Judy Harper

avatar


“ Admin Rêveuse Et Déjantée ”

❀ MESSAGES : 540



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Contexte Eternal Asgard ♦ Dim 13 Nov - 17:36


▬ ▬ ▬


Merci à ma merveilleuse Co-Admin pour ma petite bannière personnalisée ♥♥

Contexte Eternal Asgard ♦

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quatre peuples de légende :: Administration :: Règlement & Contexte-
Sauter vers: